Contrairement à l’idée préconçue, l’air intérieur d’une maison est souvent plus pollué que celui de l’extérieur. Pour votre santé et celle de vos proches, vous devez donc mettre en place des mesures appropriées pour lutter contre la pollution de l’air dans votre maison. Les purificateurs d’air sont à cet effet la meilleure alternative. De quoi s’agit-il concrètement ? Comment fonctionnent-ils ? Comment choisir le purificateur d’air idéal ? Spécialisé dans la vente de purificateurs d’air, Recycl’R vous propose des astuces pour faire un bon investissement.

 

Qu’est-ce qu’un purificateur d’air ?

Une longue exposition à un air pollué est susceptible d’augmenter les risques de maladies telles que les rhumes, les crises d’asthme, les bronchiolites. Les différents polluants présents dans l’air n’affectent pas uniquement le système respiratoire, mais tous les organes du corps humain. Ils peuvent être source de différents cancers. Pour vous mettre à l’abri d’éventuels troubles sanitaires, il est primordial de respirer un air sain, d’où l’utilité du purificateur d’air.

Encore connu sous le nom d’épurateur d’air, il s’agit d’un dispositif employé à l’intérieur d’un bâtiment de bureau, d’un entrepôt, ou d’un logement pour purifier l’air. Autrefois destiné à un usage strictement tertiaire, le purificateur d’air est aujourd’hui un appareil accessible aux particuliers, et ce à presque tous les prix. Vous trouverez sur notre site de nombreux modèles de purificateur qui vous aideront à éliminer la pollution de l’air de votre domicile.

 

À quoi sert un purificateur d’air ?

L’objectif principal du purificateur d’air est de limiter la prolifération d’éléments allergiques ou de particules fines nocives présents dans l’air. Cela inclut notamment les poils d’animaux visibles à l’œil nu, mais également les composés organiques volatils (COV). Avec ce dispositif, tout ce qui est susceptible de corrompre l’air intérieur que vous respirez est anéanti. Pour les personnes à risques, en l’occurrence les personnes âgées, les enfants et les personnes fragiles, l’épurateur est l’arme idéale pour lutter contre les allergies et les problèmes d’asthme.

D’un autre côté, il est possible d’utiliser le purificateur d’air dans un but préventif. En d’autres termes, si vous êtes jeune et bien portant, et que vous souhaitez juste préserver votre santé, l’épurateur d’air sera votre meilleur allié.

 

Purificateur d'air fonctionnement

 

Comment marche un purificateur d’air ?

De façon concrète, le purificateur d’air se charge de filtrer l’air ambiant intérieur et ensuite de le purifier. Il procède ainsi à la suppression des sources de pollutions contenues dans l’air. Il s’agit notamment des :

● Polluants visibles : poussières, poils d’animaux, pollens.
Particules fines : ce sont des composants chimiques ou naturels ayant une taille plus ou moins conséquente.
Autres sources de pollution de l’air : bactéries, virus et champignons.

D’une manière générale, en fonction du modèle choisi, l’épuration se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, le purificateur aspire l’air circulant dans une pièce. Celui-ci traverse ensuite des filtres de différentes tailles et d’autres dispositifs qui assainissent sa composition. La capacité de l’appareil à traiter les polluants de très petites tailles dépend du modèle choisi et de ses performances. L’épurateur ne supprime que les particules fines nocives présentes dans l’air. Il conserve par contre ceux qui sont neutres ainsi que ceux qui sont positifs pour la santé.

 

Comment se servir d’un purificateur d’air ?

Pour profiter pleinement des avantages d’un purificateur d’air, il faut déjà savoir comment bien l’utiliser. Assurez-vous d’abord d’acheter un modèle qui convient à vos besoins. À cet effet, vous devez prendre en considération la surface de la pièce à épurer, l’objectif de l’achat (mauvaises odeurs, asthme, pollution de l’air), le niveau sonore, et le CADR (quantité d’air ambiant purifiée). Ce dernier désigne un indicateur universel qui permet de faire des comparaisons entre plusieurs épurateurs en mesurant leur efficacité. Vous pouvez consulter nos purificateurs d’air pour faire votre choix. Chez Recycl’R, nous vous proposons des modèles de qualité adaptés à vos besoins et à votre budget.

Après l’achat d’un modèle convenable, il faudra ensuite le positionner au bon endroit. L’idéal est de le placer de façon à ce que l’air sain puisse circuler directement vers vous. Évitez par exemple qu’il soit posé sous un rideau ou entre deux meubles. Lorsque vous mettez en marche votre appareil, veillez à ce que vos portes et vos fenêtres soient fermées.

Il faudra aussi songer à remplacer régulièrement les filtres de votre purificateur d’air au moins une fois par an. Si vous habitez dans un environnement extrêmement pollué, le remplacement doit être effectué tous les 6 mois. Pour optimiser son efficacité, utilisez votre épurateur d’air dans votre chambre, notamment la nuit juste avant votre sommeil.

 

Quels sont les différents purificateurs d’air ?

Même s’ils visent le même objectif, tous les purificateurs d’air ne jouent pas exactement le même rôle dans une pièce. En fonction de la technologie intégrée à chaque modèle, il a une action spécifique. Sur Recycl’R, nous disposons de plusieurs modèles de purificateur d’air.

Purificateur d'air modèle

La purification par filtration

La plupart des purificateurs d’air utilisés par les particuliers fonctionnent à l’aide de filtres. Il s’agit d’ailleurs de la solution la plus efficace et la plus accessible. En général, cet épurateur est constitué de plusieurs niveaux de filtres, chacun jouant un rôle bien particulier. Certains filtres sont par exemple destinés à lutter contre la poussière alors que d’autres sont beaucoup plus consacrés à la lutte contre les odeurs et les composés organiques volatils.

Malgré leurs performances raisonnables, les purificateurs d’air à filtres présentent un inconvénient non négligeable. En effet, pour fonctionner correctement, les filtres doivent être remplacés régulièrement. Il n’est pas question d’un nettoyage, mais plutôt d’un renouvellement. Vous devez donc, tous les 6 mois, jeter les anciens filtres pour en acquérir de nouveaux.
Il faudra donc intégrer ces accessoires dans le coût global du matériel.

 

La combustion simple

L’épurateur d’air à combustion simple fonctionne d’une manière très simple. En effet, le dispositif est doté d’une résistance qui chauffe à 200 °C. Cette dernière brûle absolument toutes les particules qui s’en approchent, de manière à les détruire intégralement. Les bactéries, champignons, micro-organismes, spores, et pollens sont donc facilement supprimés. La température ne suffit pas cependant à combattre les polluants chimiques comme les détergents et les solvants. L’autre inconvénient de cette technologie est qu’elle est très lente et n’est efficace que dans les espaces restreints.

 

Le plasma et l’ozone

Ce purificateur d’air est l’un des plus efficaces du marché. Facile à utiliser, il consiste à diffuser des radicaux libres et de l’ozone dans la pièce à épurer. Cela entraîne l’oxydation entre les polluants et l’oxygène. Les virus et les composés organiques volatils sont alors tous détruits sans exception. Bien que simple à employer, cette technologie requiert une précision extrême. En réalité, il ne suffit pas d’envoyer un peu d’ozone pour purifier l’air. D’ailleurs, pour bénéficier de ce système, il faudra être disposé à y mettre le prix. Son coût très élevé est la raison pour laquelle il n’est pas utilisé par les particuliers, mais plutôt dans le milieu industriel.

 

L’ionisation

Fonctionnant avec une technologie très avancée, le purificateur ioniseur est l’appareil le plus sophistiqué du marché. Concrètement, l’appareil envoie dans l’air des ions négatifs qui s’accrocheront aux particules fines en suspension. Alourdis, les ions négatifs et les particules fines vont se retrouver au sol.

Le purificateur ioniseur n’agit pas uniquement sur les particules fines. Il fonctionne également sur les poils d’animaux, le pollen, et la poussière. Par contre, il est inefficace contre les odeurs et les composés organiques volatils. L’inconvénient majeur de cette technologie est qu’elle ne détruit pas vraiment les polluants. Après l’avoir utilisée, il est important de passer l’aspirateur. Celui-ci doit être doté d’un puissant filtre à poussières afin que les polluants précédemment ionisés ne soient pas rediffusés dans l’air.

 

ions négatifs air purifié

La photocatalyse

L’épuration se fait ici grâce à l’association d’un catalyseur à la lumière. En effet, l’appareil est doté de lampes ultraviolettes et de nanotubes en dioxyde de titane qui favorisent la circulation de l’air. Ce purificateur permet l’élimination des allergènes, composés organiques volatils, résidus de pollution chimique, odeurs, pollens, bactéries, virus…

Malheureusement, le dispositif est assez bruyant et prend beaucoup trop de temps avant d’être vraiment efficace. Il requiert beaucoup de minutie auquel cas il risque de polluer davantage l’air ambiant. Il n’est pas très recommandé pour un usage domestique.

Le traitement ultraviolet

Les ultraviolets s’inspirent en réalité de l’action chauffante du soleil. Ils utilisent à cet effet deux rayons : les UVC et les UVV. Les UVC combattent les micro-organismes, en l’occurrence les virus, bactéries, spores, moisissures… Quant aux UVV, ils se chargent de détruire les composés organiques volatils et les odeurs. Pour une action complète, il faut nécessairement que l’appareil diffuse ces deux types de rayons.

Malgré son efficacité, cette technologie peut s’avérer dangereuse en cas de mauvaise manipulation. En effet, les UV ne doivent pas être dirigés vers la peau ou les yeux. Pour une épuration à base d’ultraviolets réussie, nous vous recommandons d’intégrer le système à la climatisation centrale de votre logement.

 

Comment choisir son purificateur d’air ?

 

Avant de choisir un purificateur d’air, vous devez définir clairement vos objectifs. Par exemple, pour vous débarrasser des odeurs de vos pièces, vous n’aurez pas besoin du même épurateur que pour lutter contre les allergies. En dehors de l’utilité, il faudra également tenir compte des caractéristiques de l’appareil. Cela inclut notamment le niveau sonore, le dimensionnement, le fonctionnement, l’entretien et surtout la filtration.

 

Quels sont les différents filtres de purificateur d’air ?

Les filtres constituant un purificateur d’air peuvent être à ionisation, à particules, à combustion, à plasma ou encore à photocatalyse. Choisir un filtre en particulier revient donc tout simplement à préférer une technologie à une autre. Il faudra à cet effet tenir compte des points forts et des limites de chaque filtre. Si vous avez un budget moyen et que vous souhaitez épurer efficacement votre logement, l’idéal est de vous tourner vers les filtres à particules. En effet, les purificateurs à particules sont les plus adaptés à un usage à domicile.

Sur notre site, nous mettons à votre disposition de nombreux modèles de ce purificateur d’air. Accessibles à des coûts défiant toute concurrence, ils présentent des caractéristiques techniques exceptionnelles et vous aideront à purifier l’air circulant dans vos pièces. L’épurateur à particules est d’ailleurs le seul modèle qui soit doté de plusieurs filtres. Chacun d’eux joue un rôle précis.

 

Epurateur d'air à particules

 

Le préfiltre

La fonction principale de ce filtre est d’arrêter toutes les particules fines visibles ayant une taille supérieure à celle du micron. Il permet ainsi aux autres filtres d’avoir moins de polluants à traiter. Par conséquent, leur vitesse d’encrassement est fortement réduite, et ils ont une meilleure durée de vie;

 

Le filtre à charbon actif

Il est principalement destiné à traiter les polluants chimiques, en l’occurrence les odeurs ainsi que les gaz circulant dans l’air intérieur. En réalité, le filtre à charbon actif fonctionne par absorption. Concrètement, les molécules de gaz qui sont entrés en contact avec le charbon actif se retrouvent piégées dans son volume. Ils disparaissent alors de la pièce rendant ainsi l’air plus respirable.

Cette technologie complexe a la particularité d’être très efficace. Si elle est mal utilisée, elle peut cependant avoir l’effet inverse. En effet, le phénomène de l’absorption est une question d’équilibre entre air environnant et absorbant. En d’autres termes, si éventuellement les conditions de l’air arrivaient à changer, le matériau absorbant peut libérer les gaz qu’il a précédemment piégés.

 

Le filtre HEPA

Le filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) est un accessoire d’une grande efficacité. Il est en mesure de récupérer presque toutes les particules présentant une taille de 0,3 micromètre de diamètre. Les particules fines en suspension, en l’occurrence les virus et les spores de bactéries, ont néanmoins une taille inférieure.

 

Choisissez votre équipement selon le volume de purification de l’air

Avant de procéder à l’acquisition d’un purificateur d’air, vous devez déterminer la surface de la pièce à épurer. Il faudra ensuite vous renseigner sur les caractéristiques du modèle choisi afin d’être sûr qu’elles correspondent à votre pièce. En effet, certains modèles sont exclusivement destinés à purifier l’air dans les bureaux aux dimensions restreintes. Par contre, il existe d’autres modèles capables de couvrir jusqu’à 150 m². Toujours est-il qu’il ne vous sera pas très avantageux de vous procurer un purificateur d’air ayant une capacité de 100 m² si vous envisagez de
l’installer dans une pièce de 30 m².

Le débit d’air est aussi un facteur primordial à prendre en compte pour choisir un épurateur d’air. Au cours du processus d’épuration, le dispositif aspire et expire de l’air. En principe, un purificateur performant s’identifie par sa capacité à renouveler l’air d’une chambre plusieurs fois par heure. Il existe des modèles qui sont en mesure de produire un volume d’air assez important. N’hésitez pas à consulter notre catalogue sur Recycl’R pour choisir votre purificateur d’air. Nous vous proposons des modèles capables de produire un volume d’air allant de 100 m³/à 500 m³/h.